CLIMAT
Edition: jeudi 4 août 2022
accueil echos9.ch COMPTA/SWOT PROJET/START-UP
ENJEUX CLIMATIQUES : LES QUESTIONS CRUCIALES DE SURVIE
AGiL6.CH
REPERES POUR ENTREPRENDRE
-> La clientèle
-> Les finances
-> La forme juridique
-> Le personnel et les salaires
Philippe Ruchet, auteur...>>
ALERTE GIEC. Mardi 10 août 2021, Le Monde titre : "La crise climatique atteint un seuil critique, alerte le GIEC" (IPCC en anglais). Et d'ajouter encore : "Sans réduire fortement, rapidement et durablement nos émissions, la limitation du réchauffement à 1.5 °C sera hors de notre portée." Nous risquons l'emballement incontrôlable.
AGIL6.COM : l'environnement des entreprises
Lundi 25 juillet 2022 - Les Echos nous apprennent qu'un tiers de l'empreinte carbone européenne est importée.
Lundi 11 juillet 2022 - Les Echos mentionnent : "climat, un risque à plus de 70 milliards pour les banques européennes selon la BCE". C'est ce qui ressort d'un stress test dans le cas de sévère remontée des températures. Et d'ajouter encore que la BCE regrette que la majorité des banques n'intégrent pas le risque climatique dans leurs critères d'octrois de prêts. | Mardi 5 juillet 2022 - Les Echos informent : "La BCE fait sa révolution climatique. L'instituion européenne va prendre les enjeux climatiques (...) pour les titres qu'elle accepte en garantie".
Jeudi 7 juillet 2022 - La Tribune de Genève revient sur la décision du Parlement européen d'étiqueter en vert le nucléaire et le gaz. Et d'ajouter : "Des ONG promettent de s'y opposer devant les tribunaux". A suivre.
Mercredi 8 juin 2022 - Le Temps chiffre à possiblement un milliard par an le juste prix de la rénovation afin de résorber les passoires thermiques.
COLLECTION CONSOMMATION. Jeudi 2 juin 2022, Le Monde aborde la question de l'impact de notre alimentation sur le climat et de constater : "il faudra transformer le contenu de nos assiettes et nos modes de production". Mardi 31 mai 2022, Le Monde s'interroge quant au défi de la sobriété en constatant : "la réduction des émissions de carbone se heurte au maintien de nos modes de vie" (en fait à certains d'entre eux).
Mercredi 18 mai 2022 - Le Temps rapporte que des chercheurs ont identifié "au moins 425 bombes carbonne". Et d'ajouter que ces "projets d'extraction de charbon, de pétrole et de gaz, déjà en opération ou encore en construction [avec] des émissions de CO2 cumulées cumulées [qui] feraient exploser le budget carbone mondial". Bref, pas gagné!
Dimanche 8 mai 2022 - Le Monde écrit au sujet de l'Autorité environnementale : "l'instance estime que la transition écologique n'est pas amorcée en France". La législation européenne prévoit que les grandes opérations doivent être soumises à l'avis, rendu public, d'une instance ad hoc, laquelle ne statue qu'à titre consultatif en matière de préservation d'environnement, quand bien même de telles décisions pèsent dans les décisions administratives concernées. Ainsi en va-t-il, entre autres, des tracés d'autoroute.
Jeudi 21 avril 2022 : Le Monde consacre une pleine page à l'agriculture verticale, c'est-à-dire s'adossant étage par étage sur des bâtiments adaptés. Si la solution permet l'économie de surfaces au sol, se pose un possible problème de consommation d'énergie.
Mardi 19 avril 2022 : La Tribune de Genève revient sur une levée de fonds de 600 millions de nos francs au bénéfice d'une start-up avec le projet de captage du CO2 de l'atmosphère. Conduit par deux anciens étudiants de l'EPFÍ, ce projet Climeworks ne manque pas de crédibiité. A suivre.
Mardi 22 mars 2022 : Le Monde titre : "les eaux souterraines, une ressource mal gérée". Et de préciser : "l'ONU alerte sur l'épuisement des réserves hydriques logées sour la surface de la Terre", puis en ajoutant : "l'agriculture intensive utilise 69% des volumes prélevés sous la surface, tandis que les usages domestiques s'en partagent 22% et l'industrie 9%".
Samedi 5 février 2022 : Le Monde consacre sa page "Planète" au lourd impact des fuites de méthane: plus de 1800 ont été identifiées tout autour du globe entre 2019 et 2020 dont 1200 liées à l'industrie pétrogazière. Et l'article d'indiquer : "L'impact de ces panaches est considérable pour le climat. Il est comparable à la circulation de 20 millions de véhicules pendant un an. [...] On s'est aperçu que la majorité de ces fuites ne sont pas des accidents mais intentionnelles." Un pacte a été passé à Glasgow en 2021 lors de la COP26 qui, s'il était respecté, "permettrait d'éviter 0,2° de réchauffement d'ici 2050". Loin d'être gagné car la Chine, la Russie et l'Inde responsable d'un tiers de ces émissions n'ont pas signé ledit pacte. A suivre.
Mardi 18 janvier 2022 : Le Monde titre : "Crime contre l'environnement, un défi pour le parquet européen". Le titre s'explique de lui-même. Concrètement, dans le scandale des moteurs VW diesel, le sytème a montré ses limites dès qu'un Etat-membre, ici l'Allemagne s'est montré réticient à participer à une procédure européenne. Il reste donc du pain sur la planche jusqu'à obtenir des procédures communautaires efficaces.
Mercredi 5 janvier 2022 : Le Monde consacre un long article au climatologue Michael Mann. Il relève que la conviction du trop tard pour agir revient au même résultat que l'inaction; il faut se garder du pessimisme. Le scientifique insiste sur le rôle déterminant au plan mondial du respect de leurs engagements par les Etats-Unis.
Mardi 4 janvier 2022 : Les Echos reviennent sur la question très controversée d'inscription de l'énergie nucléaire au nombre de filière éligibles aux financements communautaires au titre de la transition énergétique. Réponse d'ici fin janvier 2022.
EXISTENTIEL.CH : les jalons scientifiques
>
Mardi 2 août 2022 - Les Echos expliquent : "Les cités mayas frappées par l'évolution du climat. L'origine de l'effondrement [de ces cités] a longtemps posé question aux archéologues. Le climat apparaît désormais comme un facteur clé de leur abandon." Les chercheurs ont établi la survenance de terribles sécheresses entre les années 1020 et 1100 de notre ère, résultantes de massives déforestations au profit de la production agricole, mais qui auraient modifié le climat à l'échelle de la région, conduisant aux abandons en question.
>
Samedi 30 juillet 2022 - Le Monde a publié deux jours de suite plusieurs articles consacrés au Groenland à l'époque du réchauffement climatique. Et de préciser : "Au Groenland, où nous avons le dernier bout de calotte glacière de l'hémisphère nord, qu fond, des milliards de tonnes de poudre très fine de notre roche contenant tous les nutriments minéraux absents sous les tropiques se sont libérés". Par exemple, leur utilisation a permis d'augmenter la production de maïs de 30% au Brésil et au Ghana. La veille (vendredi 29), on pouvait lire : "le sous-sol groenlandais recèle nombre de métaux utilisés dans l'armement et la transition énergétique, suscitant l'appétit des investisseurs de la planète".
Mardi 26 juillet 2022 - Le Temps indique : "la physique des avalanches ressemblerait à celle des séismes", ceci dans la situation des glissements de plaques neigeuses. Et d'ajouter : "Ces vitesses de rupture nous ont choqués. Nous ne les avions jamais observées sur le terrain." en citant le Directeur du Laboratoire de simulation des avalanches à l'EPFL dans le contexte du réchauffement climatique. La vielle (lundi 25), ce même quotidien avait présenté la manière dont le Valais surveille ses glaciers à risque.
Jeudi 7 juillet 2022 - Le Monde alerte quant à la grande vulnérabilité des glaciers alpins car "le réchauffement climatique accélère la dégradation des montagnes, faisant craindre des périls en cascade". Ce même jour, ledit quotidien explique : "la stratégie climatique de l'UE va accroître la déforestation à l'échelle mondiale" à en croire 3 scientiiques qui pointent la contradiction à planter des arbres destinés à être abattus pour produire de l'énergie.
Mardi 28 juin 2022 - Le Monde évoque l'impératif des adaptations de l'agriculture afin de répondre au dérèglement climatique. "Outre le choix des espèces et des variétés, le travail sur les pratiques culturales est également indispensable." AgriAdapt, le programme européen de recherche, vise à proposer des solutions individualisées pour les différentes exploitations s'étant inscrites dans cette démarche.
Vendredi 3 juin 2022 - Le Echos (dans leur supplément week-end) relatent le développement d'un projet combinant panneaux solaires et agriculture. Les équipements orientables coiffent champs et vergers: Laissant passer la lumière quand ils sont orientés la verticale ou apportant de l'ombre en été ou encore un toit en hiver pour protéger du gel, on voit que la production durable d'électricité se combine avec un impératif de protection des cultures.
Vendredi 3 juin 2022 - Le Temps (d'une part) et La Tribune de Genève (d'autre part) s'ouvrent à la préoccupation que constitue le verdissement des Alpes à des altitudes de plus en plus élevées, ceci en moins de 40 ans. Cette marque d'évidence du réchauffement climatique sous nos latitudes traduit, en particulier, les risques du recul du pergélisol entraînant une progression de l'instailité rocheuse.
Mardi 3 mai 2022 - Les Echos évoquent les ressources des sciences comportementale au chapitre de la luttre contre le réchauffement climatique sous le titre : "Sauver le climat en finluant le cerveau". Un exemple concret illustre que la taxe carbonne est d'autant mieux acceptée que son rendement soit directement alloué à des mesures environnementales; il s'agit donc pour lesdites sciences comportementales d'accompagner une politique publique par une communication convaincante crédible.
Lundi 2 mai 2022 - Les Echos relèvent : "La disparition des disséminateurs naturels de graines enraye la capacité de migration des plantes et leur adaptation au changement climatique. Les scientifiques cherchent des parades". Et de mettre en exergue : "Près de la moitié de la flore planétaire est menacée d'extinction".
Samedi 30 avril 2022 - Le Temps rapporte : "La santé du sol passe par sa vie microbienne". Et de poursuivre : "Les sols subissent de plein fouet les effets du réchauffement climatique et de l'agriculture intensive. Plusieurs études se sont penchées sur le rôle prometteur des micro-organismes. Vendredi 29 avril 2022 - Le Monde avait titré : "La dégradation des terres, un péril majeur". Avant d'ajouter que, selon un récent rapport de l'ONU, "40% des sols sont épuisés, ce qui menace le PB mondial".
Mardi 5 avril 2022 : Les Echos traitent du rapport du GIEC publié la veille. Les experts avertissent que la "fenêtre de tir se rétrécit". Il devient urgentissime pour les gouvernements d'agir. On parle désormais d'un réchauffement climatique à 3,2° d'ici la fin du siècle contre un objectif de 1,5°. Les flux financiers devraient mieux diriger les investissements vers les technologies adaptées; ces mouvements sont entre 3 et 6 fois inférieurs à ce qu'ils devraient être. Dans cette même éditiion, le journal évoque le choix du Royaume-Uni de privilégier le nucléaire pour se passer du gaz russe, ce qui n'est pas sans poser de problème eu égard aux méthodes utilisées pour extraire l'uranium ou encore s'agissant des risques majeurs entourant cette technologie. Enfin, bonne nouvelle, un autre article évoque une mégacommande du loueur Hertz de voiture électriques ensuite de ses choix stratégiques. Nul doute que les futurs suivis opérés par le GIEC conserveront, plus que jamais, toute leur pertinence.
Mardi 29 mars 2022 : Les Echos évoquent le sujet de la culture du carbone afin de compenser une partie de nos émissions de CO2. Une technique pour atteindre cet ojectif tient à l'agroforesterie, cette pratique consistant à planter des haies d'arbres (fonctionnant comme pompes à carbone) sur les cultures.
EXISTENTIEL.CH : les enjeux sociaux
Lundi 25 juillet 2022 - Le Monde dresse le constat de la constante augmentation des risques de mégafeux. Et de préciser : "La haussse des températures mondiales et les vagues de chaleur plus fréquentes forment un mélange fatal".
Mercredi 20 juillet 2022 - Le Temps consacre une pleine page à "Paris qui se prépare à vivre sous 50°." On y parle de plantation d'arbres, de rénovation du bâti et de débitumisation.
Lundi 18 juillet 2022 - Le Monde rapporte les mesures antiréchauffement acceptables en France, Allemagne et Italie. Le plus populaire est d'acheter une voiture électrique et de réduire l'avion, suivis de la limitation du chauffage. Ne suscitent vraiment pas l'enthousiasme sont les limitations de la conduite automobile et celle de consommation de boeuf.
Vendredi 1er juillet 2022 - Le Monde relève : "L'Alaska aux avant-postes du déréglement climatique. La fonte des glaces bouleverse profondément la nature et la société." Dans ce contexte, on ne dira pas de la Cour suprême américaine qu'elle ait fait preuve de clairvoyance en limitant les pouvoirs de l'Etat américain (les Echos du même 1er juillet 2022). Pourtant Dieu s'exprime sans ambiguité en nous envoyant des calamités toujours plus nombreuses.
Vendredi 22 avril 2022 : Les Echos relatent la dernière réunion du FMI à Washington perturbée par la funeste actualité en Ukraine avec son cortège de malheurs absolus. Point positif toutefois, les pays membres ont accepté le principe d'un nouvel instrument d'aide de lutte contre les conséquences du réchauffement climatique ou les problèmes de santé publique. Douze pays riches se sont engagés à financer ce fonds à hauteur de 40 milliards de dollars.
Mercredi 20 avril 2022 : Le Monde évoque la conversion de l'Europe vers le GNL (gaz naturel liquéfié) comme substitut au gaz russe du fait des sactions contre le régime de Poutine. Et d'ajouter : "De nombreuses contraintes vont ralentir le virage énergétique, qui n'est pas sans conséquence sur le climat. Le GNL, alternative coûteuse pour l'environnement."
Mercrerdi 23 mars 2022 : Le Monde informe : "la guerre en Ukraine fragilise la mue vers une agriculture vertes. La Commission européenne a reporté la présentation de deux textes législatifs très attendus par les défenseurs de l'environnement".
Mardi 1er mars 2022 : Parmi les nombreux quotidiens traitant ce sujet en ce jour, nous retenons Les Echos qui titrent : "Le changement climatique n'épargnera rien ni personne, alerte le GIEC." Et d'ajouter : "Dans un monde plus chaud de 1,5 °C, la planète sera confrontée à des aléas multiples et inéluctables au cours des vingt prochaines années, alertent les experts climat de l'ONU dans un rapport publié lundi [31 janvier 2022]. Certains impacts sur les populations et les écosystèmes sont d'ores et déjà irréversibles." Virginie Duvat (Professeure de géographie côtière à La Rochelle Université) pense : "on ne peut exclure des méthodes radicales, comme la relocalisation de villes entières".
Vendredi 11 février 2022 : Les Echos publient une chronique "sur l'écologie, les Français préfèrent le pragmatisme au catastrophisme". Et de poursuivre dans la perspective de la Présidentielle de ce printemps : "Yannick Jadot ne cesse de chuter dans les sondages. Pourtant son credo, la lutte contre le réchauffement climatique, est l'un des défis majeurs de ces prochaines années". Jadis exclusivité des Verts, l'écologie s'impose partout, de l'économie au politique et au social. C'est désormais à qui trouve les solutions, le temps des grands discours flamboyants de brillantes théories intellectuelles abstraites s'éteint peu à peu.